Cela fait quelques mois que ce blog ne publie plus d'articles ; vous nous le pardonnerez certainement puisque cet arrêt n'est aucunement dû à une non activité de leurs bénévoles mais bien au contraire à une double activité.
En effet, depuis le début de l'année, les bénévoles les plus actifs de Lorgues Nature ont placé leur disponibilité dans le combat contre ces maudites demandes de recherche ou d'exploitation des gaz de schistes.

Ce sombre projet n'est pas "aux archives" mais, quelque peu en sommeil par rapport aux dangers qu'il nous a fait courir ces derniers mois. Le Collectif varois "NON au Gaz de schiste" est maintenant bien en place et tient - avec l'aide de la coordination nationale - une veille rassurante. Oui, nous pouvons dire que nous avons participé à un beau combat et que nous l'avons, jusque maintenant, gagné.
Son blog est à votre disposition : http://gazdeschiste-collectif-var.over-blog.com/

Donc, nous allons pouvoir reprendre la mise en ligne d'articles qui, nous l'espérons, vous rendront service ou vous ouvriront des horizons nouveaux. Aussi, nous avons envisagé d'ouvrir le champ d'investigation de notre blog, à des sujets plus généraux, moins spécifiquement locaux. En effet, Lorgues, c'est bien, mais, difficile et dangereux de s'aventurer dans des domaines qui, pour certains, relèveraient tout autant de la politique locale que du souci environnemental.
Cependant, dès que une agression aux paysages, à la nature et au patrimoine de notre commune se révèlera, ou qu'un projet (urbanisme, carrière, modification de paysages ..) sera en phase de discussion, (il serait bien que l'association soit représentée dans une  commission extra-municipale de l'environnement - qui reste à créer), nous serons présents ; comptez sur nous.

Vous avez une idée d'article, une question à poser, n'hésitez pas, nous sommes en manque de rédacteurs.
L'assemblée générale de l'association aura lieu lors de ce dernier trimestre, la date n'est pas encore fixée. Vous souhaitez nous rejoindre, joignez-nous, par mail ou téléphone ou en laissant un commentaire aux articles.

Merci de votre compréhension et à bientôt.

 

Retour à l'accueil