C'est la saison, reprise d'un article de 2009... Déjà 7 ans que ce blog existe !

En commentaire à l'article "silo à feuilles" http://lorgues.nature.over-blog.com/article-36691053.html une interrogation : "Que faire pour les feuilles de platanes. J'ai bien essayé de composter mais ça ne semble pas marcher. "

 

                                                                                       Avis d'amateur de jardinage :

     Ainsi, vous avez un ou deux composteurs (en palettes) et un silo à feuilles (platanes et autres) et vous vous demandez si ces feuilles de platane sont compostables et en combien de temps.

Souvenez-vous, si pour les tortues (lire article Dossier Biodiversité - Faune), il faut avoir en tête le rapport calcium / phosphore, pour les composts, il semble bon - souvenirs confirmés par la lecture de différents sites - de se rappeler le rapport « produits azotés (production de protéines) / produits carbonés (production d'énergie) ».
Les produits carbonés devront être en quantité bien supérieure (plus de 20 fois) aux produits azotés.

Maintenant, il s'agit de faire la différence entre « déchets azotés » et « déchets carbonés ».

Les « déchets azotés », ceux qui doivent se retrouver en petite proportion dans votre compost, proviennent de matières déjà ou facilement, dirons-nous, cuites, fermentées, ammoniaquées, flétries, ... comme les restes de cuisines, les fruits et légumes gâtés, en passant par les « pipi - caca » des toilettes sèches, le gazon très tendre encore humide, les composts en formation ....

Les « déchets carbonés » sont les déchets beaucoup plus secs, c'est là que nous retrouvons nos feuilles des platanes, les sciures de bois, les papiers et autres cartons, préalablement déchirés et même les écorces, voire quelques – pas trop - cendres de cheminées (de quelques semaines) ... Ce sont ces déchets carbonés qui prendront le plus grand volume ; cela se comprend aisément, les déchets azotés prennent peu de volume en se transformant vite.

Donc, pour en revenir à une question régulièrement posée, les feuilles de platanes se compostent ; laissez les se désagréger dans le silo à feuilles ou mieux encore, si ces feuilles tombent sur l'herbe, passez la tondeuse, les feuilles seront réduites et se transformeront plus vite. Ensuite, dosez, dosez ...

Si doser .. doser ... ne vous convient pas, fabriquez votre compost avec des éléments naturellement équilibrés, mais le volume sera moins important en fin d'année puisque vous n'y incorporerez surtout que des feuilles tendres et des pailles humectées de déjections animales ...

Enfin, il n'est pas recommandé de déposer sur vos composts les agrumes, ils sont acides et très souvent imbibés de pesticides.

Retour à l'accueil