Un sol vivant est un sol dans lequel sont présents des êtres vivants, comme de tout petits animaux (collemboles, acariens, cloportes...), des micro-organismes (bactéries, champignons), des vers de terre.

Cette faune va travailler le sol et décomposer la matière organique déposée en surface (feuilles mortes, paillis) ou les racines mortes. 

Grâce aux bactéries et aux champignons, la matière organique est transformée en humus.

Un humus stable est précieux parce qu'il libère progressivement les éléments nutritifs dont les plantes ont besoin (azote, phosphore, potassium, magnesium, ...), stocke l'eau et la restitue au fur et à mesure, amortissant l'impact des inondations et des sécheresses.

Extrait de http://www.monjardinenpermaculture.fr/pages/comment-ca-fonctionne
Merci.

Retour à l'accueil