Ce mardi, aussitôt installés devant l'hôtel de ville avec flyers et pétition, nous (représentants de La godasse lorguaise et de Lorgues Nature Environnement) avons remis à l'accueil de la mairie un  courrier destiné à Monsieur le Maire. Il nous semblait  poli et logique de faire cette démarche dès le début de notre action sur le marché.
Le courrier :

 

" Lorgues, le 17 février 2015,

Monsieur le Maire de Lorgues,

Le propriétaire du domaine « Château de La Martinette » a demandé à la commune de Lorgues de lui céder environ 2 km en fin du chemin de la Martinette, cela en échange de l’élargissement du chemin de Broussan. Ce principe a été accepté lors du conseil municipal du 30/12/2014 et sera acté lors d’un prochain conseil.
Les chemins et sentiers font partie du patrimoine de notre commune. Lors de la réunion publique « diagnostic » du PLU, le représentant du bureau d’études a fortement appuyé sur l’importance économique qu’induisent l’attrait touristique de Lorgues, la beauté de ses paysages, collines, vallons et chemins. Le chemin de la Martinette est un superbe lieu de promenade, vignes, oliviers, pins, chênes, restanques, … un air pur et une véritable sensation de liberté et d’espace.             .
La plupart des chemins des grands domaines viticoles varois sont ouverts à la promenade ; ceci est même économiquement souhaité.                                              
D’autre part, le terrassement, le bitume, l’entretien depuis des années, ce sont les Lorguais qui les ont payés. 
Nous comprenons la portée économique de ce projet, notamment par les investissements qui ont déjà fait ou feront travailler nombre d’entreprises souvent lorguaises.
Dans ce sens,  nous souhaitons que vous preniez l’initiative de rassembler autour d’une même table les propriétaires du Domaine de la Martinette, des représentants des riverains et nous, représentants d’associations dont vous connaissez l’attention portée au patrimoine naturel et rural de notre commune. Le schéma tel que proposé par les propriétaires du Domaine n’est pas acceptable, cette rencontre permettrait de prouver que des solutions alternatives existent.

En vous remerciant de l’intérêt que vous porterez à notre demande, veuillez recevoir, Monsieur le Maire de Lorgues, nos respectueuses salutations."

Retour à l'accueil